Lettre à mon enfant

J’ai tellement de choses que j’aimerais te dire que je ne sais pas par où commencer. Je te regarde présentement et j’ai peur de te voir grandir, parce que ça je peux pas t’en empêcher. On vit dans un monde « pro choix », mais quand vient le temps de s’affirmer on est constamment jugés. Tu va bientôt aller à l’école et j’appréhende déjà comment ça va se passer. C’est comme un coup de dé. Tu vas te faire des amis pis parfois ces amis-là ne seront pas fins avec toi. Je me vois déjà te consoler. J’entends les autres me dire de ne pas m’en faire, que ça ne sera pas si pire. Sauf que j’ai passé par là. Après ça, tu vas grandir une fois de plus. Tu vas te faire un petit chum, tu vas être dans une effervescence de sentiments, sur ton petit nuage. Jusqu’au jour, ou tu va avoir besoin de mes bras pour venir pleurer. Je serai là, mais je ne suis pas prête à ça. Je ne suis pas prête à te voir affronter la laideur du monde dans lequel on vit. J’aimerais pouvoir te construire un autre monde.

Un monde où les gens s’aiment malgré leur couleur de peau.

Un monde ou les gens se fou de ton orientation sexuelle.

Un monde ou les gens ne voit pas que tu es différent.

J’aimerais te construire un monde ou tu peux être simplement toi.


36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout