Parce que ça n’arrive pas juste aux autres.

Que ce soit arrivé à 8 semaines, 12 semaines

Je sais combien le deuil périnatal c’est une route longue et compliquée, pénible parfois, et sache que tu as tout mon soutient. Je m’excuse pour tous les « rien n’arrive pour rien » que tu recevras parce que ça n’apaise rien à nos cœurs de se faire dire ça, et je m’excuse parce que les gens ont souvent un grand manque de compréhension à ce sujet… pleures ce que tu as besoin de pleurer même si ça prend un mois ou deux ans, ta peine est totalement légitime. J’aimerais te dire qu’il y a un remède à ça mais je n’ai pas su trouver, mais le temps guérit peu à peu c’est une promesse… Je suis désolée pour toutes les remarques maladroites que tu recevras, et je m’excuse si tu as l’impression que ta petite crevette est rapidement oubliée lorsque tu voudrais qu’on en parle à chaque instant.

Tu portes son cœur dans ton cœur, tu n’es jamais sans lui et partout où tu vas, il y sera.



Courage Maman.

715 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout